L'escrime artistique et l'escrime historique sont abordées au club de Saint-Jean. Les deux approches n'ont pas le même objectif, malgré le fait qu'elles s'abreuvent à la même source : l'Histoire, et en particulier l'histoire de l'escrime.

L'escrime artistique

"[L'escrime artistique] est à l'escrime traditionnelle ce que le patinage artistique est au patinage sportif de compétition." C. Carliez, maître d'armes de l'Académie d'Armes de France.

Le but est de créer des combats réglés au millimètre pour se produire devant un public, averti ou non. Cela couvre, sans être exhaustif, l'escrime médiévale, l'escrime Grand Siècle (mousquetaire), l'escrime de cour, le combat au sabre-laser... Les combats peuvent être historique, humoristique, fantastique, dramatique, d'importance capitale ou une simple bagarre de taverne.

 

Pour en savoir plus sur l'escrime de spectacle, rendez-vous sur Wikipédia à l'adresse suivante :  http://fr.wikipedia.org/wiki/Escrime_artistique

 

L'escrime historique

L'approche vise à redécouvrir les techniques de combat utilisées en Europe avant le XX° siècle. Il s'agit à la fois d'une démarche encyclopédique (recherche à base de sources fiables) et sportive (reconstruction de fait des techniques sur le terrain). La période couverte part de l'Antiquité et s'arrête avant la Grande Guerre, travaillant le combat à main nue et le combat à l'arme blanche (pas d'armes de jet ou d'armes à feu).